Return to site

Le 1er Mai: je te vois

Honorer, reconnaitre et apprécier ce que l'on a, et la richesse de notre humanité

Aujourd'hui est une fête qui rend hommage à ceux et celles qui ont créé et protégé le droit au travail dans de bonnes conditions.

C'est aussi une fête ancienne, Beltane, qui honore la Vie, le Mariage de la Terre et du Ciel, la Nature et notre lien spécial avec elle.

Et ce matin, j'ai lu un texte, en anglais qui m'a touchée sur la question des privilèges.

J'ai le privilège d'être en Vie, de pouvoir me connecter à la Nature et de recevoir tant de belles choses...

J'ai aussi ce privilège de vivre de mon travail, que j'ai créé et qui évolue encore et encore.
Et ce privilège, cette joie, je l'ai cocréée: avec du soutien de la part de mon entourage, passé et présent, avec tous les enseignants que j'ai eu la joie d'écouter, avec des aides subtiles, aussi.


Alors aujourd'hui, je veux rendre grâce à tout ce qui m'a permis d'être ici, à cet endroit, à ce moment dans ma Vie.

Mais en me connectant à la notion de privilège et de la gratitude que je peux en éprouver, il y a aussi une notion de conscience, de justice ou de justesse qui a besoin d'être approfondie:

Je suis blanche, dans un pays où j'ai des droits et justement, des privilèges.


Malheureusement, ces privilèges ( comme leur nom l'indique) ne sont pas donnés à tout le monde: discrimination, racisme, ostracisme ....


Je veux rendre hommage à celles et ceux qui malgré ces injustices, ces rebuffades, arrivent à avancer, à créer leur Vie, leur activité, coûte que coûte, patiemment...


Avec du courage, de la ténacité, de la constance et de l'engagement.
Avec de la résilience, beaucoup.

Ces personnes sont profondément inspirantes.
Parfois, elles ne le savent même pas.

J'ai toujours été inspirée par mes amies qui sortaient du lot, que ce soit par leur couleur, leur caractère, leur embonpoint, leur extrême minceur, leur délicatesse ou au contraire leur humour "rentre-dedans".
(On ne devrait pas considérer que ces caractéristiques font qu'elles sortent du lot, n'est ce pas? )

Être ronde ou noire ou métisse, avoir un accent ou n'importe quelle autre caractéristique ne devrait pas avoir de l'importance...

Mais c'est ainsi : en France et dans le monde, les humains catégorisent, étiquettent, et nier ça en disant qu'on est tous Un, c'est aussi nier la souffrance de ceux qui endurent tous les jours le rejet et la non-reconnaissance de leur Être.

Je ne veux nier ni la difficulté, ni l'incroyable richesse de mes amies, et de tous les êtres humains.

Parce que cette diversité justement, celle que notre mental étiquette, est d'une richesse extraordinaire.

Chaque fois que j'accompagne une cliente à la rencontre de son Essence, je n'ai aucune idée de ce que nous allons découvrir: son mouvement, ses couleurs uniques, les qualités de cette Essence.

Certaines aspirent à de la joie, de la créativité, du fun, d'autres à de la profondeur, du calme et de la sérénité, ce qui donne des mouvements très différents les uns des autres.

Et pour le coup, l'Essence se fiche bien de la couleur de notre peau, ou de la forme de notre corps.
Elle est là, elle nous habite tant que nous sommes en Vie...
Elle est la Vie à travers nous, la Vie qui crée et s'expérimente dans le filtre que nous sommes.

Co-créons ensemble des possibilités, pour que tout le monde ait la chance se se reconnecter à leur Être profond, à leur Essence, à leur Source intérieure.

Co-créons ensemble pour que l'aspect de notre corps ne soit pas un prétexte aux privilèges ou au contraire, à la contrainte.

Mais aussi, soyons attentif à ce que ces paramètres de privilèges ne deviennent pas des excuses pour fermer notre coeur, pour ne plus y croire et pour renoncer à nous exprimer.

Il y a plusieurs façons de nous exprimer: ce peut être en dénonçant, en défendant des causes, en projetant notre énergie contre l'extérieur.

Ou ça peut être en utilisant notre énergie pour faire jaillir le message de notre Essence et de créer quelque chose d'unique avec elle.

Nous avons besoin de tous ces mouvements, ils font tous partie de la Vie.


Parfois même, notre Essence nous invite à nous engager, et à rééquilibrer des injustices, alors ces différents mouvements ne s'opposent pas nécessairement.

Simplement, pour chaque action extérieure, c'est important de vérifier si nous sommes à l'équilibre à l'intérieur de nous.

Aujourd'hui, l'équilibre intérieur en moi, c'est de dire à celles et ceux qui me lisent qu'elles/ils ont de la valeur.
Enormément.

Alors, toi qui me lis, s'il te plait, ne doute pas de toi.
Sois fière de où tu es aujourd'hui, de tout ce que tu as traversé.
Tu as pu avoir l'impression de mourir, peut-être plus d'une fois, dans les tempêtes émotionnelles ou les accidents que tu as traversés...


Et pourtant, tu es là.

Je te rends hommage.
Je te vois.
Je mesure tout ce qui est entre les lignes de ta vie, en filigrane.
Et je te tire mon chapeau devant toutes tes expériences.

MERCI A TOI <3

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK