Return to site

Bien choisir son/sa coach, accompagnant(e) ou thérapeute

Parfois, on sent le besoin d'être accompagné ou soutenu.

Que ce soit pour guérir une blessure ou atteindre des objectifs, on n'a pas forcément la possibilité d'avancer seul.

C'est toute la beauté des relations humaines, d'ailleurs: de voir qu'il ya des choses qu'on traverse pour Soi, et d'autres pour lesquelles demander de l'aide est nécessaire.

Il y a quelques points qui me paraissent indispensables à explorer, pour pouvoir choisir la personne qui va vraiment nous faire avancer....

Dans notre monde qui évolue vite, et où, grâce aux nouvelles technologies on peut écouter, tester, sentir davantage la personnalité des gens, on peut avoir envie de tout essayer, de rencontrer tout le monde.

Mais pour ça, choisir son cadre est important....

Et Choisir son accompagnant peut se faire de plusieurs façons...

Par exemple, le bouche à oreilles:
C'est top quand quelqu'un te recommande quelqu'un qui l'a accompagné(e) parce que tu reçois un témoignage vivant, d'une personne en qui en général tu as confiance.
Et ça peut te donner envie de franchir le pas pour la/le rencontrer.
Mais malgré tout, garde en tête que ton amie est unique et que la connexion qu'elle a eu avec son/ sa thérapeute est tout aussi unique... donc, si la personne ne t'inspire pas, dès le premier rdv, ne t'engage pas sur le long terme!
Prends le temps de tester, de vivre une séance, et fais toi ta propre opinion.
Toujours.
Nous n'avons pas tous les mêmes besoins, feelings, et c'est ok comme ça...
Et ça ne veut pas dire que la personne est incompétente, mais peut-être seulement que ça ne correspond pas à qui tu es, ce que tu recherches.

Ensuite, il y a le fait d'établir un climat de confiance.
Entre toi et moi ( et le reste du monde! ), il faut que je te dise: l'important n'est jamais dans les outils utilisés.

Il y a pleins de super-approches qu'on peut avoir envie de découvrir, de tester par curiosité, et c'est ok...
Mais en réalité, les super-grands résultats peuvent être obtenus en moins de mots, moins d'outils, moins de blabla, parfois même au détour d'un moment qui en apparence pourrait sembler commun.
En fait, tout tient au climat de confiance que tu peux avoir avec ton accompagnant(e).

Donc la personne que tu choisis doit être une personne dont tu sens la Présence, la constance, l'amour de son métier et de l'humain, le non-jugement.

Avec elle, tu dois te sentir vue, entendue, accueillie complètement, dans tout ce que tu es, dans toute ta complexité, ta délicatesse, ton courage, et aussi tes doutes, tes échecs, tes désespoirs.

Avec elle, tu dois te sentir contenue, et sentir qu'elle peut t'épauler, t'accompagner, te guider à travers les couloirs sombres vers ta propre lumière.

Et surtout surtout, même dans les moments où tu lui as confié du pouvoir, elle doit pouvoir en prendre soin puis te le rendre avec respect, avec douceur et justesse.

Ce n'est pas parce qu'une personne est sympa qu'elle va être un/e bon(ne) accompagnant(e).
Il se peut qu'elle n'aie pas la capacité de te contenir, ou que ce rôle de personne sympa la limite:

Parfois, ta coach va devoir te remettre sur pied avec une ( gentille) tape (virtuelle) sur les fesses: elle peut être maternante, et aussi te renvoyer dans ta responsabilité et ton pouvoir pour que tu passes ton épreuve personnelle...
On est d'accord qu'elle ne peut pas vivre à ta place, hein? Et que l'action dans ta réalité, c'est toi qui va devoir la faire?


Pour pouvoir faire ça, elle doit pouvoir être stable, travailler sur elle, ne pas avoir peur de ne plus être aimée par ses client(e)s et faire sa part...

Et d'ailleurs, cette petite tape virtuelle?
Elle n'est pas toujours obligatoire ou indispensable:
Passer en force est une approche très prisée par certaines personnes, et après tout, pourquoi pas...

Pour ma part, je pense qu'on se développe mieux dans un espace de confiance, d'amour et d'intégrité.

La violence de certaines pratiques ou paroles du type: " si tu n'y vas pas, c'est que tu es dans l'égo" ou " si tu me dis ça, c'est que tu ne veux pas réellement changer", c'est aussi une forme de maltraitance.
Et je ne vois pas en quoi ça aide.

Je pense qu'il n'y a rien à forcer, rien à violenter: on ne tire pas sur les pétales d'une fleur pour la forcer à s'épanouir.

Il y a un rapport au temps unique et pour moi, l'accompagnement s'apparente à celui d'une naissance:

Protéger l'espace où la femme ( ou l'homme, dans le cas d'un projet) va pouvoir faire ce qu'elle/il a à faire pour mettre au monde son projet.
C'est sacré.

Et pour moi, un(e) bon(ne) accompagnant(e) est comme une cheerleader qui sait exactement comment te faire rire au bon moment, te redonner du courage et du coeur à l'ouvrage quand tu doutes et que tu flanches.

Quand je travaille avec une cliente, mon but n'est pas nécessairement les objectifs ( réalistes ou non) qu'elle s'est fixée, mais la naissance de son Essence sous une forme manifestée: l'aider à mettre au point son protocole, sa façon de faire de façon à ce qu'elle puisse plus tard enfanter tous ses projets de la manière la plus autonome possible.

Cette vision est pour moi une vision de croissance organique, exponentielle et puissante dans plusieurs dimensions: subtiles et manifestées ( = dans la matière) qui inclue une connexion profonde à Soi, la guérison de blessures, un rapport au temps respectueux (on ne pousse pas, on ne tire pas) .

Alors forcément, je ne conviens pas à tout le monde. Je vais explorer avec mes clientes et mes quelques clients leur potentiel, et c'est la raison pour laquelle, quand je dis que je travaille avec des personnes courageuses, je pèse mes mots!


Tout le monde n'a pas le courage de prendre sa responsabilité à deux mains et de réaliser son Essence.
Tout le monde n'a pas le courage d'ouvrir les yeux et de se voir avec intégrité et amour.
Tout le monde n'a pas le désir d'aller aussi loin...

Aller profondément en Soi, c'est rencontrer son Essence, la Vie, et aussi voir grand dans l'impact qu'on peut avoir quand on s'engage profondément envers Soi-même.
Il y a alors une notion de travail ( pas dans le sens travail sur Soi, hein): dans le sens où la Vision (ou le Projet) de notre Essence va se construire pas à pas, souvent hors des sentiers battus.

Et ce travail est celui de toute une Vie, avec patience et amour...

De même qu'un arbre de grande ampleur à des racines profondes, notre Essence s'expanse à mesure qu'elle s'ancre, tout au long de notre vie.

Si tu te sens prête à rencontrer ton Essence, si tu sens un appel profond pour " plus-grand-que-toi" mais que tu ne sais pas ce que c'est, si tu veux découvrir ta signature énergétique unique, alors rencontrons-nous!
Parce que c'est ça qui m'anime, qui m'inspire et me passionne...et il se trouve que c'est là que ma zone de génie peut se permettre de briller plus fort!

Si ça résonne pour toi, envoie-moi un message: avant de t'engager financièrement, l'appel découverte permet de se découvrir et de voir si ça résonne pour nous de travailler l'une avec l'autre.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK