Revenir au site

Faire face aux imprévus

Au moindre rhume... le protocole qui nous bouscule!

Nous vivons des temps troublés, des temps où nos agendas peuvent être bousculés à tout moment: il suffit d'attraper un rhume, ou qu'un de nos enfants soit malade pour que nous devions nous confiner au minimum une semaine.

Dans ce cas, comment faire?

Clairement nous ne pouvons plus compter sur nos certitudes.

Il va falloir créer de nouvelles structures, plus souples... organiques.

A quoi cela peut-il bien ressembler?

Et bien, imagine qu'au lieu d'une structure rigide, comme par exemple les murs d'un bâtiment, nous nous mettons à construire des structures organiques, comme par exemple, celles d'une cellule: qui grandit avec ce qu'elle contient.

Une telle structure serait plus à même de s'adapter.

Une telle structure serait plus à même de se transformer quand c'est nécessaire.

Et même, elle pourrait inclure d'autres systèmes, comme un arbre qui en croissant entoure la clôture qui le contraignait...

Dans l'exemple de l'arbre, la structure de l'arbre se rigidifie avec le temps... or nous avons probablement besoin d'une structure qui reste souple, pour nous permettre de nous adapter avec ce qu'il se passe au fur et à mesure.

Une structure comme... une structure humaine ou animale ? ou végétale?

Avec un ensemble de cellule, concentrée sur sa mission, qui oeuvre pour le bien de l'ensemble?

Ce parallèle avec un corps est intéressante à plusieurs niveaux.

Depuis des siècles, nous sommes conditionnés à un ensemble de comportements qui ne tient pas ou peu compte de nos aptitudes naturelles ou de nos préférences.

Les habitudes qui se sont sclérosées ont peu à peu entériné le fait de reprendre l'affaire familiale, ou rester à la maison s'occuper de ses enfants comme étant normal, traditionnel.

Réapprendre à s'entendre et à vivre ses aspirations demandent des efforts.

Il faut se défaire d'un certain nombre de loyauté, avec amour ( il n'est pas nécessaire d'oeuvrer avec violence) , et il faut accepter de relâcher la valeur de la sécurité comme étant une base immuable.

La véritable sécurité vient, de mon point de vue, d'un sentiment de cohérence subtile:

quand, dans notre système intérieur, chacune de nos parts est présente, écoutée, soutenue dans son parcours..., quand, dans notre corps, chacune de nos cellules s'occupe de ce qu'elle sait faire, sans empiéter sur l'organe voisin...

On dit que l'extérieur est un reflet de l'intérieur....

Et s'il s'agissait de remettre notre corps et notre psyché en cohérence pour créer de nouvelles façons de fonctionner de façon cohérente?

Est-ce que l'harmonie ne viendrait pas, au fur et à mesure que chacun.e s'aligne à sa vibration, à sa fonction, au service du Tout?

Est-ce que cette harmonie ne serait pas davantage facilitée par le fait que chacun honore non seulement sa place et son parcours, mais aussi le cheminement de son voisin?

il nous faut créer plus de souplesse dans l'immédiat, pour créer des façons de travailler qui permettent d'être efficace autant en entreprise qu'à domicile.

Un système où l'on intègre quelques caractéristiques personnelles: la capacité réelle de travail, des objectifs réalistes et qui ont du sens.

Un système qui intègre la notion de priorité émotionnelle, qui intègre la place de la famille, et de l'apprentissage des enfants.

Un système qui intègre de pouvoir leur montrer par l'exemple ce que nous faisons, afin qu'ils apprennent aussi de notre cheminement ( qui contient nos succès et nos essais...) .

Pour créer un tel système, il est plus qu'utile d'apprendre à ressentir l'énergie de nos projets, de nos équipes, de nos entreprises.

Ce recul permet non seulement de remettre du mouvement dans notre créativité, mais aussi de stimuler l'émergence de nouveaux modèles, et reprendre plaisir à appartenir et à contribuer, qui sont deux besoins fondamentaux de l'humain.

Dans l'immédiat, pour ceux et celles qui se confrontent à l'imprévu, il faut d'abord pouvoir englober dans l'énergie du deuil les déceptions, les contrariétés que la situation fait naître, puis se déposer dans l'instant, laisser aller ses expectatives, puis se laisser infuser et inspirer par de nouvelles directions.

C'est cela, le travail.

Une hygiène personnelle qui permet d'ancrer cette nouvelle structure souple dans une base solide et organique. Une base énergétique qui soutient, contient et d'adapte aux mouvements.

Une structure vivante qui nous enseigne au fur et à mesure que nous l'expérimentons.

Ce type de travail, c'est ce que je développe avec mes client.e.s.

Si tu te sens intrigué.e, interpellé.e, n'hésites pas à me laisser un mot pour échanger!

#Structuresénergétiques #imprévu #Fairefaceauchangement #Covid19 #Vivrelemouvement #organique #businessinspiré #énergie #basesolide

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK