Revenir au site

Et donc, en parlant de légitimité...

Hier, je te parlais d'engagement envers son Essence, mais j'ai envie aujourd'hui d'approfondir le lien avec la légitimité.

Mes années de travail avec les petits, en me tenant au courant des recherches de ces dernières années m'ont donné une certitude:

La plupart d'entre nous avons le cerveau endommagé:il y a des choses réparables, et d'autres non.

Donc, concrètement, nous avons parfois des réactions immatures, qui ont été programmées dès l'enfance selon nos modèles parentaux.

Ouch.

Et donc, le problème de la légitimité a souvent plus à voir avec notre cerveau, notre système nerveux et nos schémas émotionnels qu'avec nos compétences.

Et évidemment, nous ne partons pas tous et toutes de la même ligne de départ: donc, si tu as l'habitude de regarder ce que font les autres, et de te comparer, et bien... il va falloir réaliser la première chose importante à savoir: ton cerveau est unique, et ça va être à toi de trouver le chemin.

Oh, pas toute seule: tu peux faire appel à pleins de chouettes personnes pour t'accompagner... mais il faut commencer par prendre soin de toi, et cesser de regarder autour.

Toi, même si tu ne le sais pas encore, tu as besoin d'amour et de soutien, et tu es la première personne qui doit apprendre à prendre soin de toi.

Parce que tu es la seule à savoir ce que ça fait d'être toi, tout simplement.

Maintenant que cela est dit, je vais passer à un autre aspect.

Actuellement, on nous vend une image d'Epinal de l'entreprenariat aligné, lumineux, avec le coeur, etc...

Genre, quand tu es dans ton flow, tout est fluide (alias facile), avec une sensation de joie intérieure.

Ah la la, cette histoire de joie, c'est fou le nombre de personnes qui se prend les pieds dedans!

Le truc, c'est que la joie dépend du câblage de ton cerveau: Dans l'absolu, suivre ta joie est une vraiment excellente idée. Mais la joie, ce n'est pas le plaisir immédiat, ce n'est pas le soulagement, ce n'est pas le doudou non plus qui console.

La joie est une vibration super puissante. Mais tout le monde ne la connait pas forcément.

Eventuellement, tu peux ressentir: de la certitude, de la sérénité, de l'excitation, qui va remplacer cette histoire de joie et être tout à fait juste aussi.

Donc, par exemple: quand tu fais quelque chose de juste, tu le sais comment, dans ton corps, ça ressemble à quoi?

et bien ça, c'est l'un de tes indicateurs!

A côté de ça, la fatigue, c'est aussi une indication.

Et, imaginons que tu es invitée à parler d'un truc génial, offre, ou enseignements, et qu'à la fin de l'interview ou du live tu te sentes épuisée, il se passe quoi?

Tu vas peut-être être déçue de ne pas avoir ressenti de la joie, ou même, te questionner sur ta légitimité à transmettre... mais, comme je le disais dans le précédent article, en réalité, il est très probable que tu aies été entrainée dans une direction qui n'était pas la tienne: chaque création a son tempo.

Si tu te retrouves à justifier, expliquer toutes les étapes intermédiaires au lieu de parler de ce qui est super innovant ou vivifiant dans ton offre, alors tu vas t'épuiser.

Tu n'es pas là pour prouver quoique ce soit. Tu es là pour présenter, soutenir, cheerleader ton offre géniale: et faire confiance aux personnes: si c'est pour elles, elles viendront.

Si c'est trop tôt, elles ont le choix entre attendre, ou venir de suite mais dans ce as, en se préparant à bosser double pour se mettre à niveau!

La légitimité, c'est une question d'intégrité.

Si ce en quoi tu crois est une valeur, certes chouette, mais non alignée à ta vérité intérieure, alors, à un moment, ça va se craqueler.

D'où l'importance de travailler avec ton Essence, de la connaitre, de la ressentir et d'oser créer avec elle.

Ta légitimité s'appuie sur ta vibration, ton histoire et les leçons apprises, tes compétences, tes savoirs-faire et tes savoirs être.

Et sur ton corps.

Ainsi, il peut arriver que le corps panique quand il commence à explorer du bien-être, parce que son expérience est que le bien-être est suspect.

Donc, tu vas devoir apprendre à connaitre ton corps aussi, pour soutenir ton expansion et ta légitimité à la vivre pleinement.

Alors, si tu galères prochainement... ne questionne pas tout de suite ta légitimité. D'abord, prends soin de toi, de ton corps et de tes émotions.

Puis, reviens vérifier ce qui te plait ou te fait sentir bien dans ton offre.

Puis, vérifie si par hasard, tu n'as pas cherché à convaincre des personnes ou à les rassurer, les cocoonner pour qu'elles te comprennent... ça c'est beaucoup d'énergie dépensée.

Parfois, c'est l'interview que tu as acceptée qui n'est pas au niveau où toi tu en es, avec la bonne audience, tout simplement.

Avec le temps, tu vas sentir la sensation dans ton corps, quand c'est le bon format pour toi.

Tu n'es pas là pour faire plaisir, pour t'adapter systématiquement aux autres, ou pour t'inquiéter pour eux.

Tu es là pour présenter ce qui te traverse, la créativité de ton Essence...

Si ça résonne pour toi, que tu te reconnais dans certains passages, n'hésites pas à me dire ce qui t'a parlé! :)

Ou à partager à quelqu'un qui aurait besoin de lire ça!

❤️

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK