Revenir au site

Welcome back

En ce moment, je trie, beaucoup.
Les relations qui ne sont pas nourrissantes.
Les amis fb avec lesquels je n'ai aucune relation.
Les personnes que je suivais au cas où, et qui ne m'apportent rien .
Les centres de d'intérêt, de curiosité qui finalement sont une perte de temps parce que je ne ferais jamais telle activité ou bricolage.

J'accepte que mon temps est limité, et que mon attention aussi.
Et c'est délicieux.
ça m'invite à me concentrer sur ce qui est dans mon champs d'action, mon champs d'expérience.
Fini, les moments où je m'étire au-delà.
Un goût de moins, mais peut-être, sans prétention, de mieux?
Mes clientes, incroyables, me font des retours adorables, même des années après.
Et elles ne le savent peut-être pas vraiment: leurs retours sont précieux et viennent nourrir ce projet plus grand que je porte en moi.
ça va venir au monde, et c'est plus proche que ça n'a jamais été.
ça prend la forme de créations, de propositions de rencontres et de co-créations, avec mes clientes et les personnes que je forme.
Me concentrer sur ça, ce projet, sur ma vibration dans ce projet me "coûte" toutes mes petites frayeurs, mes raccrochages " au cas où" .
Mais la vie n'a pas forcément besoin que je dépose des ancres partout où je passe. J'ai la douce croyance qu'elle attend juste de moi que je sois ancrée dans ce que je suis, et donc, en Elle.
Mon Essence est la Vie qui me traverse. La seule chose en laquelle je peux avoir foi, c'est en cela.
Quand j'expérimente cela avec les yeux de l'Amour, je peux voir à quel point, c'est simple, finalement.
Comme un peu tout le monde, il m'arrive de tout compliquer. De tout alambiquer.
et pourtant, malgré mes circonvolutions, je crois que j'apprends.
Lentement, toujours trop lentement, du point de vue de mes parts pressées ... mais probablement à la bonne vitesse, si je me place du point de vue du vivant.
A chaque trébuchement, je peux me rappeler que tous, nous passons par des étapes où on s'éloigne pour mieux se ramener.
Ainsi, mon Intégrité ne devient pas de l'intégrisme.
Quand je trébuche, j'apprends, ou je réapprends le chemin, et j'entretiens ma tendresse.
J'ai l'impression de me réveiller d'un long sommeil.
C'est très étrange, comme sensation...
Je me réveille, et je me demande ce qu'il s'est passé , pendant des mois entiers.
Alors que j'ai tout à ma portée, alors que tout est écrit dans mes guidances, je retombe sur mes pieds pour me découvrir que même dans le creuset de ma transformation, même au coeur des charbons et des cendres, il y a de l'intemporel qui demeure.
Rien ne m'a jamais réellement quittée.
Je triais.
je triais des pans entiers de ma personnalité qui avaient besoin de mourir.
J'ai détesté certaines parties de moi, j'ai rencontrer des endroits très sombres, je les ai vus en face. Mais c"était tellement nécessaires!
C'était des choses qui se tenaient, entre moi et la Vie, entre moi et plus de simplicité.
Je suis de retour, mais avec l'assurance que je vais encore voir en face des aspects de moi qui me quittent, qui n'habiteront plus à l'adresse indiquée.
Quel soulagement ! Apparemment, il y avait trop de monde à cet endroit...

Maintenant, je peux me consacrer davantage à habiter ce nouvel espace. A me l'approprier.

A l'agencer de nouveau, à ma convenance.

Welcome back.

Bienvenue à la Maison.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK