Revenir au site

" L'amour, c'est ce qui reste quand il n'y a plus rien..."

" L'amour, c'est ce qui reste quand il n'y a plus rien..."

Cette phrase est restée longtemps dans ma tête....
A essayer de la comprendre et de la vivre.
Comment se dépouiller, et de quoi se dépouiller pour qu'il n'y ait que l'amour?

Vaste question.

J'ai déjà vécu des situations où je me suis sentie seule.
Et dans cette solitude, il n'y avait pas d'amour....
En tout cas, c'est ce que je croyais !

A cette époque je pensais que l'amour, c'était quelque chose qu'on donnait et qu'on recevait.
Donc, si tu n'as personne autour, tu peux toujours donner de l'amour, mais en recevoir, ben....voilà, quoi, c'est plus compliqué...

Et puis un jour, j'ai compris.
Où plutôt, j'ai senti, j'en ai fait l'expérience...

L'amour, c'est la toile de fond...qu'on soit en contact avec ou non, c'est juste la toile de fond!
Et sur cette toile viennent danser les émotions et les sentiments....
Et ce qu'on apparente à l'amour sont les sentiments agréables qui dansent:
La tendresse, l'affection, l'enthousiasme, la joie...et parfois l'attachement...

L'Amour, dans sa toile de fond ressemble plutôt à un espace ouvert, curieux, fondamentalement bienveillant, et dans cette présence discrète, tendre.

Quand nous sommes pris dans notre théâtre intérieur, dans nos crispations, nous ne le ressentons plus...

Et puis parfois, au niveau énergétique, nous avons coupé notre Recevoir.
Parce la toile de fond vibre calmement, mais nous pouvons avoir besoin d'énergie, de la donner et la recevoir.
C'est ce qui nous permet de nous sentir vivant, en mouvement...( Parce que la toile de fond, elle ne veut rien de nous, elle est juste là, présente, ouverte...)

Et quand nous vivons des traumatismes émotionnels, à diverses périodes de notre vie , c'est si intense que nous avons tendance à nous refermer comme des bigorneaux !

Donc, pour recevoir à nouveau le flow de la vie( amour/abondance) nous pouvons apprendre à nous rebrancher à son flux ....


Parfois, juste avec des pratiques corporelles ou énergétiques...
Parfois en allant rencontrer la part de nous crispées, et lui donner de l'attention et de la présence pour qu'elle se détende...

Et ensuite, on découvre que l'amour que nous avons toujours cherché est là, en nous, que c'est la matière même dont nous sommes faits, issus....la matière même de l'énergie et même, du monde.

La matière même est amour, mais son énergie peut être twistée, travestie, pervertie...ce qui fait que le monde ( certains aspects) peut nous paraître parfois sur, futile, faux....

Le chemin vibratoire de la Vérité est un bon moyen de découvrir tout l'Amour du monde....
J'ai bien écrit " vibratoire" ..parce que de même que l'amour n'est pas quelque chose qui se fabrique, mais quelque chose de toujours présent qu'on amène à l'avant-scène, la Vérité est une vibration qui nous traverse et nous informe.

Alors, au lendemain de la st Valentin qui est devenue un jour où on célèbre l'Amour, nous pouvons célébrer tellement de manifestations, à deux ( ou plus) ou seuls....
Mais surtout, on peut se rappeler que l'amour ne dépend pas de l'autre ..mais seulement de notre capacité à recevoir à nouveau, et à nous donner...


Et oui, ça commence toujours pas nous-même :

Au niveau énergétique, nous devons nous remplir d'énergie, jusqu'à ce que ça déborde et éclabousse notre entourage d'amour.

Habituons-nous à cette pratique simple, le plus souvent possible :
S'ancrer
Se détendre
Inviter l'énergie dans notre corps et nous laisser nous remplir
Ressentir que ça commence à déborder et continuer à recevoir et à déborder de plus en plus.

A partir de là, on peut créer à partir du plein, et non plus chercher à fabriquer à partir de ce que nous n'avons pas reçu !

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK