Revenir au site

{{ Est-ce bien le moment de parler d'argent, de profits, de succès? }}

Le monde change et se prépare à affronter bien des défis.

(En tant qu'entrepreneur, cherchant à vendre, est-ce bien le moment de parler d'argent, de profits, de succès?

Bien sûr, de tout temps, les situations de crises ont profité à des personnes, et tant qu'à faire, tu voudras peut-être te tenir du côté des nantis...

Mais il me semble qu'il y a d'autres choses bien plus importantes. ( notre mental joue toujours à classifier ce qui est prioritaire ou non, mais c'est une illusion qui dépend toujours du point de vue où on se place. Tout est important/ rien n'est important sont les polarités entre lesquelles tu choisis de placer ton curseur... )

Par exemple, les conditions de notre survie.

Parce que oui, notre survie est menacée, pour plein de raisons, les premières d'entres elles étant celles climatiques.

Nous ne pouvons plus ignorer les changements en cours et ils nous amènent à plusieurs considérations et choix.

Passé l'aspect "survie alimentaire", en tant que individu ou de collectif, quels choix pouvons-nous faire?

( spoiler: je ne sais pas: je ne suis pas là pour indiquer les directions mais pour nommer ce que je perçois dans l'énergie. En espérant que ce point de vue peut t'aider dans tes propres décisions)

Il y a plusieurs façons de se connecter entre humains.

Je t'en cite deux, mais bien sûr, il y en a bien plus que ça !

La première, c'est raconter des histoires: nous adorons les histoires: celles à dormir debout, les histoires vraies ou nos dramas personnels, en réalité nous utilisons les histoires pour se connecter et se rencontrer autour d'intérêt communs.

Ces histoires sont des médecines puissantes: elles peuvent nous rassurer, nous endormir, nous déchaîner, nous manipuler et nous faire acheter tout et n'importe quoi.

Alors évidemment, d'un point de vue business, on a tout intérêt à maitriser le racontage d'histoire...

Mais nous devenons actuellement méfiants.

Nous n'avons plus envie d'histoires qui nous manipulent, même avec de bonnes intentions: nous avons besoin d'histoires vraies, qui ne masquent ni l'ombre ni la lumière...

Et raconter des histoires qui englobent tout, c'est complexe: ça devient un livre ( comme celui de @Malou Moulis, qui a réussi avec brio cette performance! )

Une deuxième façon est de partager une expérience, qui peut être complexe ou d'une grande simplicité.

Mais partager un espace, se voir, rire et être sérieux à différents moments nous permet de ressentir les personnes au delà des mots, et même d'écrire une histoire partagée, ensemble.

Et de ces moments-là, il reste un sillage, quelque chose qui se dépose dans les cellules. Pas toujours traduisible en mot, d'ailleurs.... surtout si cela se fait dans un espace sacré.

Dans Together We Rise 2021, nous avons partagé un espace d'une grande qualité, qui vibre encore en nous, au-delà des mots, au delà des concepts.

L'énergie est un fluide qui nous relie, au-delà du temps: il n'y a donc pas le même rapport au résultat direct, au visible que dans d'autres évènements: pour certaines, un virage a été amorcé, une prise de conscience de l'ordre d'un voile qui se déchire et où l'on perçoit avec clarté ce qu'on est plus et ce qu'on devient...

Devenir est l'un des plus grand projets de Together We Rise.

Devenir ce qui nous attend, ce qu'on vibre, ce qu'on recherche, au fond, au-delà des histoires qu'on se raconte.

Le Devenir de l'humain est en question, là maintenant.

Et ce devenir va bien au-delà de la notion de succès, d'argent gagné, de notoriété...

Il va être davantage question, probablement, d'humanité, de résilience, de courage, d'investissement conscient....

Ce sont ces espaces qui vibrent particulièrement fort et qui habitent le coeur encore longtemps: quand on est touché par de la gentillesse, par une main tendue, par une sincérité vraie: nous construisons sincèrement des espaces essentiels.

Et c'est dans ces espaces-là que nous pouvons investir pour peu à peu retrouver notre dignité.

Alors, à ces endroits, l'argent est important, très!

Parce que c'est avec cet argent que l'on peut créer des possibles et des solutions...

Mais ce n'est pas un argent dormant, c'est un argent à investir avec conscience, pour que des économies vertueuses puissent prendre leur essort: à la manière des microcrédits, pouvoir permettre aux gens de lancer leur projet et eux-même de prospérer, puis d'investir à leur tour...

Tu sais, le flot de mon écriture m'emmène là. Pourtant, je n'y connais pas grand chose, mais cela m'indique une voie où m'éduquer sincèrement.

L'argent pour l'argent n'a pas grand intérêt pour moi, en revanche, quand je l'inscris dans une histoire collective, cela vibre davantage pour moi.

Je suis peinée de voir la fascination des uns et des autres pour les personnes qui affichent ( remarquablement bien, je dois le dire) leurs codes de richesse parce que j'ai peur que la plupart des gens ne s'arrêtent que là.

En même temps, je reconnais que ces mouvements autour de la richesse et du développement personnel ont leur justesse quand il s'agit de renverser des croyances limitantes...

Mais j'ai l'intuition qu'il faut aller au delà de ça.

Ne même plus chercher à renverser quoique ce soit, mais de se concentrer sur les possibles qui nous ramènent à l'humilité de l'apprenant...

Reconnaitre avec lucidité où on a merdé et petit à petit, simplifier, revenir à du bon sens.

C'est puissant et transformateur, ces endroits-là.

Et cela se fait que tu gagnes ou non plein d'argent.

Alors, peut-on encore vendre des produits, faire tourner son business?

Oui, mais j'appelle à rester vigilant sur ce qu'on vend, et comment, pour ne pas vivre dans un monde parallèle avec indécence, qui au fond, vibre sur la fréquence de l'envie, de " si tu veux, alors tu peux" qui est une illusion...

Ce qui se dévoile là maintenant pour moi quand je relis cette dernière phrase, c'est l'ironie du sort: ma dernière vision me demande de créer un espace vibratoire hors radar, qui justement peut nous faire vibre quelque chose de parallèle, en paix... n'est-ce pas indécent de vivre la paix dans un monde en conflit ou en contraction?

Alors, quand je vois ce qui émerge, je sais que j'ai un shadowwork à faire sur la notion d'indécence: ce qui est décent et ce qui ne l'est pas pour moi, les endroits où je me limite par autojugement ( je fais ça très bien toute seule! :p ) , et apprendre à oser mon indécence...

Cela va donc me permettre d'exprimer encore davantage d'intuition, de vulnérabilité, et d'authenticité! (Je te partage en direct le processus, au cas où tu en aurais besoin ! :p )

Donc, je t'annonce, que non seulement je vais faire ce travail intérieur, mais que les espaces sacrés de paix, hors radar, sont ce que je vais créer dans les prochaines années.

En ligne ou en présentiel, ou en hybride... car ce qui m'intéresse, ce n'est pas seulement d'organiser une retraite, mais que cette retraite soit notre positionnement au quotidien, au contact du monde !

C'est l'un des aspects fort de Together We Rise !

<3

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK