Revenir au site

Bisounours .... ou pas?

covid 19/ 22 mars

{{ Bisounours .... ou pas? }}

Nous sommes dans une période d'évolution où le chaos peut côtoyer des merveilles...
La Vie.
Ce n'est pas l'un ou l'autre, mais l'un ET l'autre.

Seulement voilà, entre les craintes sur l'aspect médical, celles sur l'aspect économique, les messages contradictoires qu'on voit passer dans la journée, comment faire les bons choix ( et quels sont les critères d'un bon choix? )

Dans tous les cas, choisir l'Amour.

Mais choisir l'Amour n'a rien à voir avec des décisions mièvres, sirupeuses où tout finit bien: on n'est pas au pays des bisounours, ni dans un Harlequin ( encore que, si tu regardes bien, dans un Harlequin aussi il peut y avoir des situations catastrophiques... ou, tiens, dans un livre de Barbara Cartland, souvent, ça part mal pour l'héroïne...).

Et pour choisir l'Amour, il faut pouvoir voir nos réactions égotiques un peu ou beaucoup disproportionnées, mais aussi pouvoir les désactiver pour " prendre de la hauteur".

Mais prendre de la hauteur n'a rien à voir avec le fait de s'échapper dans les hautes sphères de la spiritualité!
Au contraire, il s'agit d'entrer dans ce qu'on appelle la 7eme direction, celle du centre, celle du coeur.

Une direction où nous rencontrons l'énergie de l'Inconnu, mais où les réponses prennent forme au centre du corps...

Et donc, ce "prendre de la hauteur"-là devient un mouvement d'ancrage au corps, à la Terre et au Cosmos en même temps, dans leur poids/ masse énergétique...

J'observe que à cet endroit, les décisions se prennent comme un élan connecté directement au coeur et qui passe à l'action sans passer par des tribulations mentales...

Un endroit où on sent qu'on doit faire telle ou telle chose, sans savoir exactement pour quoi, mais on le fait, et cela aide des personnes: celles qui te lisent, t'écoutent... ou juste, cela t'aide toi.

Parfois, l'élan te parle de repos, de connexion à la Nature, de créativité ( et ton mental râle parce que " ça ne sert à rien") ...
Et parfois, tu vas ressentir que c'est maintenant le moment de présenter ton offre, même si les temps sont étranges et que tu te dis que ce n'est pas le moment.
Ou c'est maintenant le moment de fabriquer ce projet, meuble, assemblage...sans que tu saches pourquoi...
Mais c'est maintenant.

Toutes les personnes avec lesquelles je travaille me le disent: en vrai, elles savaient déjà.
Elles sentaient... mais ne savaient pas qu'elles sentaient.

Finalement, mon travail est parfois juste de les aider à voir toutes les ressources qu'elles ont déjà, et de leur donner confiance pour qu'elles agissent à partir de leur centre.

et ça, c'est accessible à tout le monde: c'est compris dans notre package d'être humain.

Nous sommes tous intuitifs et capables de ressentir les informations subtiles de la Toile du Monde.

La vraie question est:
Quand allons-nous écouter, écouter vraiment?
Quand allons nous agir à partir de là?
Quand allons-nous prendre la responsabilité de notre savoir intérieur, et quand allons-nous cesser de rejeter cette responsabilité sur d'autres?

Ce n'est pas un travail facile.
Cela nous demande de traverser nos ombres et de voir en face les moments où nous avons remis notre pouvoir à quelqu'un d'autre, ou à une institution, ou à une idée ou un concept extérieur.

Bienvenue dans la Médecine de la Panthère Noire.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK