Return to site

Oups, I did it again!

Je me suis trompée!

Tu sais, cette sensation de doute, d'être submergée et de ne plus savoir par quel bout prendre son business?

Et bien, je l'ai aussi régulièrement.  

Oui.

Ce n'est peut-être pas insta-parfait, mais c'est la réalité: le doute fait partie du chemin!

J'ai au fil du temps trouvé un avantage au doute: il me permet de me choisir, encore et encore... et souvent, il est un appel à revenir à moi, plus en profondeur...

Pour autant, ce n'est pas agréable, et peut-être y a t il quelques croyances limitantes à relâcher pour embrasser la joie de créer en conscience!

L'une d'entre elles, c'est de croire que mon business, c'est moi.

De croire que tout ce que que je fais, dis, partage serait obligatoirement un reflet de moi...

Et alors, devine ce qu'il se passe, si je fais ça:

A un moment, il y a des choses que je peux me mettre à tenter de contrôler: l'image que je donne de moi, le rythme de mes séances, l'argent que je gagne... et puis, avec l'envie de contrôler vient la dévalorisation, la comparaison, etc...

Note bien: Ce glissement vers le contrôle se fait de façon insidieuse et souvent passe inaperçue! jusqu'à ce que je sente la tension...

Chaque fois que je fais ça, je me trompe, je m'abuse: J'agis comme si l'énergie de mon business était moi, et que je pouvais tout faire...

Mais la réalité, c'est que chaque business a son énergie propre:

L'énergie de mes séances est différente de cette des formations en Dunstan Baby Language que je propose, ou de l'organisation de Together We Rise 2019.

Chacun de ces business vibre différemment et va requérir une attention différente selon les moments, les projets à mener, etc...

Donc, pour sortir de l'illusion que je = mes business, je ré-aligne fréquemment ma vision en suivant des règles simples ( pas forcément dans cet ordre, d'ailleurs) :

La connexion verticale: à mon Essence + à l'Essence de chaque projet

La connexion horizontale: à mes clientes, je suis à l'écoute de ce qu'elles me renvoient, des demandes ou suggestions que je reçois

La connexion évolutive, en forme de spirale ascentionnelle: Toute création évolue, grandit, se transforme: il est parfois nécessaire d'ajuster ce qui est présent, d'enlever ce qui ne convient plus, de renouveller des offres, de transformer des tarifs qui résonnent avec la transformation amenée...Rien ne reste figé!

La connexion terrestre, matérielle: Ce que je veux dans mon quotidien, l'argent dont j'ai besoin pour vivre, comment préserver mon équilibre terrestre...

Dans ce dernier paramètre, je peux utiliser ce que j'ai déjà, dans le présent, pour créer un ancrage financier pendant que en parallèle je développe les projets à plus long terme.

Et, régulièrement, la connexion à moi, dans mon humanité:

Le besoin de fun, de calme, de découvrir de nouvelles choses, de légèreté, que je peux nourrir en lisant, en regardant un film, en me promenant, en sortant, en parlant avec des personnes avec lesquelles je n'ai rien à voir, etc...

Et dans cette connexion à moi, je vois très clairement que je ne suis pas mon business. Ce petit moi-là aime toujours autant la simplicité, la contemplation, la réflection ou la connexion... mais ce petit-moi-là n'a pas besoin d'être tourné vers les autres, tout le temps...

Juste, être là, et vivre les instants...

Parce que le business n'est qu'une facette.

Une belle, grande facette, un terrain de jeu pour l'Essence, un coup de pinceau sur la toile ( et qu'il ya pleins de façon de tracer une forme, courbe ou ligne! ) .

Une facette qui s'offre au regard du collectif.

Une facette qui est une conséquence d'un élan de partage ou de co-création!

Alors, de même que les dessins ne sont pas l'artiste, l'enfant qui dessine ou moi, mon business n'est pas Moi.

C'est une production dans la matière d'un élan.

Quelque chose qui peut grandir, s'améliorer, être ajusté pour répondre à sa clientèle, parce que être là pour accompagner les transformations de l'être, c'est l'endroit où je me sens à ma place.

Il ya plusieurs années, j'ai découvert le travail de Leonie Dawson: J'ai été totalement inspirée, épatée par sa personnalité, et sa réussite ( je l'ai découverte au tout début de ses goddess circle et depuis son ascension a été spectaculaire en tant qu'entrepreneure) , sa vision sur l'énergie de l'argent.

C'est grâce à ses partages authentiques que j'ai découvert Hiro Boga, aussi, qui est l'une des personnes les plus inspirantes que je connaisse!

Le business est une voie de conscience pour se rencontrer, et aussi pour aller au delà de toutes les peurs et créer des projets magnifiques, inspirés et rayonnants.

Et ce qui compte, ce n'est pas tant la création que celle/ celui que tu es devenu en chemin!

Alors rappelle-toi:

Chaque fois que tu te juges pour l'une de tes créations, rappelle-toi qu'elle n'est pas toi dans ta totalité.

Elle est le chemin qui te montre comment t'améliorer, te transformer pour que tu incarnes totalement qui tu es.

Elle est le chemin qui te permet de créer une expertise dans ton domaine et d'apporter ta vision unique dans ton domaine.

Elle est au service du monde et du tien, de même qu'en relation avec elle, tu es au service de l'énergie qui circule à travers elle et qui cherche à s'exprimer dans la matière.

Elle est le contenant dans lequel tu émanes ce que tu es. Au delà de la forme , de la matière, tu l'habites.

( Un peu comme l'eau et la carafe: l'eau n'est pas la carafe, mais la carafe est utile pour qu'on ait accès à l'eau!  

Et bien évidemment, il existe d'autres contenants possibles! )

Dès lors, la question est: Dans quel contenant as-tu plaisir à exhaler ta magie?

Maintenant, à toi: qu'est ce qui résonne pour toi dans cet article?

Si tu as envie de transformer ton business et de co-créer avec lui, je serais ravie de te soutenir dans ce process:

Réserve un appel découverte ( gratuit) pour que nous en parlions ensemble !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK