Return to site

L'entre-deux de la Création Inspirée

Le terrain de jeu de la Magie de la Guérison

Il ya plusieurs étapes dans le processus de la création.

D’abord, il y a l’idée, l’inspiration, qui nous transporte, nous éblouit.

Qu’elle soit réalisable immédiatement ou à plus long-terme, elle apporte avec elle un souffle qui nous motive, nous pousse en avant, nous excite et nous allège à la fois.

Et c’est merveilleux!

On se sent vivante, connectée, en mouvement.

Utile, amusée, audacieuse…

On souhaiterait rester dans cet état le plus longtemps possible…

Et puis, ensuite, cet impulsion nous incite généralement à passer à l’action:

Commencer à se renseigner, à créer dans la matière (dessin, poterie, bricolage, …), on part dans le « faire »…

Et tout serait parfait si ça s’arrêtait là… notre création viendrait au monde et assez rapidement, nous pourrions accueillir notre bébé.

Seulement voilà.

Il y a des temps d’attente.

Des temps d’entre-deux.

Et ces temps-là ne sont pas des plus confortables!

De même que le temps de la grossesse peut nous sembler long, difficile, il en est de même pour une création.

Chaque création a son temps de gestation unique.

Et pendant ce temps, notre niveau d’énergie, d’attention ou d’implication peut varier.

On peut passer d’un moment où on ne pense qu’à ça à un moment où on n’y pense plus…

Et ces temps-là aussi font partie du processus de création.

Il est une mode actuelle de réaliser tout « vite ».

« 10 étapes pour réaliser ceci »

« Mon processus magique pour gagner tant d’argent »

Avec souvent la sensation d’être super nul(le) si tu as loupé des étapes, ou si ça ne marche pas pour toi…

Sauf que tu le sais au fond…tu es unique, ton énergie est unique…

Et surtout: ton énergie, elle a son mouvement propre, son rythme…

Alors, souvent, le plus gros du travail, il se passe dans l’entre-deux.

L’entre-deux, c’est ces étapes où tu ne sais pas trop où tu en es, où tu as des peurs qui t’assaillent, comme autant de grimlins…

Des moments où tu te mets en PLS émotionnelle, avec une furieuse envie de rester sous ta couette, à regarder des séries en grignotant des céréales, du chocolat, ou de la glace, à l’américaine…

Effrayant…ça a de quoi faire rebrousser chemin à plus d’une aventurière!

Parce que souvent, on y croit vraiment : « j’suis nulle », « mon idée est pourrie », je vais cramer ma réputation », etc…

Tu vois, moi, l’une des choses que je sais bien faire, c’est d’accompagner cet entre-deux.

Pour te donner des clés de compréhension, de transformation.

Des clés de transmutation, pour évoluer comme un phoenix toujours plus brillant…

Je suis là pour te tenir la main, y aller avec toi, te permettre d’atteindre ta marche plus haute.

Je suis là pour éclairer ton chemin, et te redonner confiance dans ta capacité à y aller.

Je suis là pour te permettre de faire le tout petit mouvement qui va te permettre de sortir de ta léthargie, et de croire à nouveau dans ton rêve.

Cet entre-deux, en vérité, c’est notre terrain de jeu.

C’est celui où on sort de notre zone de confort, mais aussi celle où on apprend à traverser l’inconfort, et à sortir du tunnel, plus forte, plus compétente, plus motivée encore.

C’est l’endroit où on guérit des blessures profondes, anciennes, qui souvent fonctionnent comme un programme inconscient.

C’est l’endroit où on apprend à ouvrir davantage son coeur, et à recevoir davantage d’amour, pour pouvoir ensuite en redonner à travers nos créations.

C’est l’endroit où nous sommes profondément humaine, et que plutôt que d’endurcir notre coeur, nous choisissons de le garder ouvert, pour accueillir plus de lumière, plus d’énergie divine, qui elle, sait ce qu’elle fait, et sait où elle va.

Ce travail est un travail sacré, et j’y mets toute mon expérience, toute ma sincérité.

Parce que je pense vraiment que plus nous ouvrirons notre coeur à notre humanité, plus nous serons capable de créer, à un niveau d’âme, des projets et des structures vraiment au service de la Vie.

En réconciliant nos coeurs en guerre, nous avons plus de chances de créer de la Paix.

Alors, pour aujourd’hui, s’il y avait un seul message que j’aimerais que tu aies en tête, c’est que c’est Ok d’être certains jours dans le doute, c’est ok de traverser des moments plus sombres.

Tu n’es pas anormale. Tu es juste humaine.

Et dans ces moments sombres, je voudrais que tu gardes en tête que c’est un processus, en général cyclique (et pas toujours calé sur ton cycle féminin, mais ça peut aider d’observer).

Que ce processus a pour but de t’aider à guérir toutes tes blessures, et que la clé est de te permettre de vivre ça, de la manière la plus détendue possible, c’est à dire sans te juger…

Alors, si tu traverses ça, je t’invite à te donner une récréation.

Elle n’a pas besoin d’être longue, mais si tu pouvais juste te lâcher un peu les rênes sur l’encolure, et te permettre une pause.

Dans la nature, dans ton canapé, dans un livre ou avec une copine.

Relâche un peu, prend du temps de repos…

Avec la confiance que dans ce processus, tu vas être plus dispose pour revenir faire ce que tu as prévu de faire si tu t’es d’abord accordé un temps où TU étais prioritaire (et pas ton boulot, tes enfants ou ton chéri)…

Je t’envoie un Hug de soutien, et fais un petit clin d’oeil à celles (moi incluse) qui m’ont inspiré cet article…

D’ici là,

KEEP CALM

AND LET THE PROCESSUS FLOW !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly