Comment et pourquoi je suis passée aux Maternelles

Home » bébé » Comment et pourquoi je suis passée aux Maternelles

…et comment cette émission du 7 Septembre 2017 m’a incitée à devenir plus visible

Alors que le début de l’été s annonçait et que je sentais quelque chose de nouveau s’installer dans mon activité, j’ai éprouvé le besoin de ralentir, de faire le point.

C’est à ce moment-là que tout s’est bousculé, sur plusieurs plans !

Je suis sûre que cela vous arrive aussi…ces petits moments où vous sentez que vous avez besoin d’une pause, et que soudain, vous êtes sollicitée de toutes parts…

(Comme par exemple, au moment où vous vous asseyez pour prendre un thé et souffler un peu et que vos trois enfants vous réclament, tous en même temps…ça vous semble familier?)

La prise de décision

Et bien pour moi, voilà comment ça s’est passé…

J’avais reçue des nouvelles alarmantes de l état de santé de ma maman, qui vit à l’étranger et malheureusement ces nouvelles confirmaient les intuitions que j’avais depuis des mois…

J’avais donc besoin de temps pour digérer ça…

Et c’est à ce moment-là que j’ai été approchée par La Maison des Maternelles sur le thème des pleurs du soirs, et en même temps, on m’a proposé de collaborer au Dictionnaire de la Petite Enfance, sur le thème des pleurs, qui sortira prochainement aux éditions Dunod…

Un instant de dilemme, entre mon besoin de repos et l’envie d accueillir ce que la Vie me propose…puis je me suis engagée.

Le passage à l’action

J’ai contacté le Dr Agnès Muet, médecin-chef de la PMI de Loire Atlantique que j’avais rencontré quelques mois auparavant, et avec laquelle j’avais envie de collaborer.

Au départ, j avais l’élan d’organiser quelque chose avec la PMI parce que j’avais à cœur de proposer le super outil qu’est le Dunstan Baby Language dans ce cadre, où il aurait toute sa place pour guider et accompagner les jeunes parents…

Mais comme il s agissait de la période de congés, il a fallu jongler avec les vacances des décisionnaires, et de fil en aiguille, j ai été mise en contact avec la Polyclinique de St Herblain.

J’ai été très touchée par le temps et l’attention que Mme Lidwin Berthereaux, la directrice des soins maternité et Mme Annabelle Boyer, responsable de l’animation de la Maternité m ont accordés dès leur retour de vacances . Ce projet nous tombait un peu dessus, et si en ma qualité d’autoentrepreneur j ai une certaine flexibilité, ce n’est pas le cas de cadres travaillant en grande structure.

L’investissement de ces trois personnes passionnées par l’accompagnement des parents m’a galvanisée, et si bien que le jour du tournage, face aux 13 parents et leurs bébés présents, je me sentais sereine, à ma place, centrée sur le fait de leur présenter le DBL.

Cette séance a été extraordinaire, non seulement parce que l’accueil que nous avons reçu était exemplaire et chaleureux, mais aussi parce que malgré le nombre de bébés, il régnait un calme profond.

Le tournage a duré en tout trois heures, et pourtant, il y a eu très peu de pleurs. Et même, il y a eu deux bébés qui répétaient les sons entendus , à chaque fois au bon moment !

La journaliste, Mme Kerguenou était très discrète et a pu capter ses moments, même si au montage, elle a dû n’en retenir que l essentiel.

Je vous laisse découvrir ici le petit reportage :

 

Le résultat de mon intervention

Par la suite, j’ai eu la joie de recevoir des témoignages très positifs qui m’encourage à diffuser cette pratique.

Je tenais à vous remercier pour l’aide mémoire et aussi pour la séance de vendredi dernier. Je n’arrive toujours pas à reconnaître le son « neh » mais je sais reconnaître par d’autres signes lorsque mon bébé a faim donc c’est l’essentiel.
Mais cet atelier m’a permis d’être encore plus à l’écoute de mon bébé et depuis mon bébé fait ses nuits!!! Alléluia Plus de crises du soir non plus, en revanche beaucoup de sourires et de grands discours… une vraie pipelette 😉 , ( Mathilde L. )
Les ateliers m’ont permis de sentir un réel soutien, écouter les témoignages des autres en leur présence est cent fois plus réconfortant que des forums ou des articles sur le net. J’ai pu voir, pour de vrai, que je n’étais pas seule.
Je voulais vous remercier aussi pour toutes les choses transmises en parallèles de la compréhension des pleurs et qui compte beaucoup pour moi aujourd’hui. « On ne peut pas faire mieux que son mieux » , cet adage m’aide énormément. J’y pense dès que la situation est difficile. Je rationalise ce qu’il se passe et stoppe la culpabilité naissante.
Alors même si je ne comprends pas toujours les pleurs de ma fille, j’arrive à poser un regard serein, sans crainte et sans filtre sur elle. Je la regarde et nous regarde toutes les deux, telles que nous sommes. C’est beaucoup et c’est en très grande partie grâce à vous.
Merci d’avoir pris le temps de nous partager votre savoir et votre vécu et encore merci d’être investie autant que vous l’êtes pour nos bébés.  ( Maïlis C. )

J’ai donc créé le nouveau site Dunstan Baby.fr où vous pourrez découvrir les articles que je consacrerais au Dunstan Baby Language, ainsi que le DVD en Vente, sous-titré en Français, et prochainement une formation professionnelle en ligne, et des dates pour les formations en présentiel.

Vous aurez également toutes les infos sur la nouvelle page Facebook : Dunstan Baby France

Mes prochaines interventions auront lieu à Lambersart le 8 Novembre pour une rencontre avec des professionnels puis une conférence, et au Relais Intercommunal Parents Assistants Maternels Enfants de Plessé, le 21 novembre, pour un temps d’échanges autour des pleurs de bébé.

Je communiquerais les infos sur mes pages Facebook Isabelle Salomon Accompagnement Emotionnel  et Dunstan Baby France

A très bientôt!!!

Comments are closed.

Adresse

17 rue Le Sillon du Bas Matz
44260 Savenay
France

tel: 06 64 93 71 14
email: rf.no1510760476molas1510760476elleb1510760476asi@e1510760476lleba1510760476si1510760476
Suivez moi sur Google+

Me situer

Demande de contact

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre message

Accompagner, Ecouter, Mettre en mots