Comment j’ai découvert la Pleine Conscience par moi-même avant de savoir que c’était une technique

Home » Cheminer » Comment j’ai découvert la Pleine Conscience par moi-même avant de savoir que c’était une technique

Il y a ces dernier temps une grande émulation autour de la Pleine Conscience. Partout, livres, articles, conférences fleurissent pour nous rappeler que le présent, c’est ici, et maintenant.

Ce n’est en soi pas une idée nouvelle, puisque la méditation est une technique très ancienne, recommandée par de nombreux textes de sagesse. Simplement, le mouvement de Pleine Conscience la remet au goût du jour en l’épurant de toute connotation religieuse, ou spirituelle, en l’ancrant dans le présent.
Ses bienfaits dont nombreux, tant sur le corps que sur l’âme, voire indispensables pour qui veut se connecter rapidement à sa Sagesse intérieure, son intuition…

Je n’ai pas été formée à la Pleine Conscience, et il y a probablement des subtilités que je n’ai pas expérimentées, mais j’aimerais parler de mon ressenti, qui n’engage que moi.

Découvrir ce qui est là

C’est en 2009 que j’ai commencé à expérimenter cette sensation.
J’avais déjà des notions de relaxations, que j’avais découvertes lors de ma formation en Santé Humaniste. J’avais alors appris à me connecter à mon corps, à la Terre et au ciel, et je le faisais de temps en temps, avant notamment de pratiquer la prise de pouls énergétique.
Mais, comme quoi il y a plusieurs niveaux, j’ai eu la chance d’approfondir cet ancrage, de manière fortuite.
J’étais en stage de confection de tambour, où j’ai eu l’occasion de rencontrer diverses personnes, dont le point commun était une affinité certaine avec la Nature, et l’envie de communiquer avec Elle.
Chacune avait son cheminement, et c’est pendant une pause, où nous devions faire la vaisselle (ça fait moins spirituel, tout de suite, hein ?;) , que j’eus le plaisir de sentir mon corps autrement.
Nous devions tous laver notre assiette, mais comme j’avais les mains dans la bassine, j’ai proposé à ceux qui m’entouraient de laver la leur, tant qu’à faire… L’une des participantes,O. a refusé et est venue me rejoindre pour laver la sienne.
Elle m’a dit qu’elle souhaitait se connecter à l’esprit de l’eau (rien d’étonnant, vu que nous étions dans un stage de chamanisme) en plongeant ses mains dans la bassine.
Le fait de le voir sous cet angle a tout changé pour moi.
Soudain, je pouvais mettre un sens sur le fait de faire la vaisselle ! (Un sens spirituel, je veux dire, parce que, entendons-nous bien, c’est très utile de faire la vaisselle…)
Alors, j’ai plongé mes mains dans cette bassine, en conscience.
J’ai ressenti l’eau tiède, je me suis connectée à elle à travers cette sensation : le chaud, l’humide, le fluide. Le contact du savon, de l’éponge.
Soudain, j’étais là, présente à cet instant, à y prendre plaisir.
C’est à ce moment que j’ai compris réellement ce qu’était la Pleine Conscience. A ce moment que j’ai compris l’état méditatif…
Et à ce moment que j’ai compris ce qu’était une méditation en mouvement. Il suffit de se connecter au corps, pendant qu’il agit, qu’il s’agisse de vaisselle, de marche, de bricolage ou de couture.
Cesser de penser, et observer ce qu’il se passe en nous pendant que notre corps agit.

Se reconnecter à soi, régulièrement

Il m’arrive maintenant fréquemment, quoique sur des temps courts, de me reconnecter à mon corps, à mes sens, pendant que je conduis, pendant que je travaille.
J’essaie de sentir le plus de parties de mon corps possible : mes pieds, mon assise, mes mains, mes sens, ma respiration, mon dos, mon visage…puis-je sentir mes cheveux ? Le poids de mes vêtements ?
Chaque tentative me ressource, me repose, et a la particularité de modifier ma perception du temps…
Et vous, avez-vous déjà essayé de percevoir cela au quotidien ?

 

 

Crédit photo: Lunéa Création d’Images

Comments are closed.

Adresse

17 rue Le Sillon du Bas Matz
44260 Savenay
France

tel: 06 64 93 71 14
email: rf.no1508040702molas1508040702elleb1508040702asi@e1508040702lleba1508040702si1508040702
Suivez moi sur Google+

Me situer

Demande de contact

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre message

Accompagner, Ecouter, Mettre en mots